Le lac du barrage de Sidi Mohammed Ben Abdellah, est situé à une vingtaine de kilomètres de Rabat-Salé, a été créé grâce à une retenue sur les eaux du Bou Regreg.
L’endroit est idéal pour une promenade ou se baigner mais est surtout réputé pour la pratique de la planche à voile.

Dans les environs enchanteurs de Khemisset, on trouve également les lacs de Dayet Roumi et d’Alkanzra, parmi les plus beaux de la région.

Les reliefs naturels particuliers du site du barrage d’Alkanzra se prêtent particulièrement bien à l’observation ornithologique.

Quant au lac naturel de Rouidate (situé à 12km de Sidi Yahya Zaër), c’est un site idéal pour la pêche ou les promenades en barque
 

La Forêt de la Maamora est le poumon vert de la région. Cette forêt s’étend sur 134.000 hectares dont la moitié environ est composée de chênes liège.
On y trouve aussi des eucalyptus. Elle est l’une des plus vastes du monde de ce type. Idéale pour des balades et des piques-niques en famille. 

La Forêt Mkhinza dans la commune rurale de Sidi Yahya Zaër, est d’une grande qualité environnementale. Elle est également composée de chênes liège. 

La Forêt Al Harcha est située sur le plateau d’Oulmès. S’étendant sur 3700 hectares, cette forêt jouit d’une grande diversité : on y trouve des chênes liège, typiques de la région, mais aussi des thuyas, des chênes verts ou encore des arganiers. Elle est considérée comme un site d’intérêt biologique et écologique (SIBE).

Le Plateau d’Oulmès regorge aussi de sources réputées pour leur qualité et qui fournissent d’excellentes eaux minérales. 

La Source Aïn Lalla Hiya, notamment, prend naissance dans un très beau cadre naturel.

 
En 1951, un passionné de botanique, le Français Marcel François, eut la bonne idée de rassembler des centaines d’espèces végétales provenant des quatre coins du monde en un même lieu.

Plantes, fleurs, aquaculture et arbres originaires du Congo, du Japon, des Antilles ou encore du Mexique se sont donc retrouvés côte à côte, en terres marocaines. Le résultat est tout bonnement superbe.

Le long des sentiers, on peut y admirer plus de 1500 espèces exotiques.

Véritable paradis horticole, ces jardins ont subi une rénovation très soignée fin de l’année 2005. La promenade n’en est que plus agréable.

mosaic